Die Leseratten : la littérature contemporaine allemande au cœur de Lectures Plurielles

Martine Schlosser, animatrice du comité lisant en allemand présente Die Leseratten :

Le comité de lecture a été créé en septembre 2009, nous avons donc accueilli notre premier lauréat en 2010 pour la 23ème édition du Festival. J’ai créé ce comité de lecture par passion pour la littérature et par amour pour la langue allemande dont je voulais faire la promotion. Il s’agit en quelque sorte d’une démarche alliant plaisir et militantisme. 

Nos rencontres se déroulent toutes les 2 à 3 semaines : la prise de parole est spontanée et dans la langue qui convient le mieux à celui qui s’exprime (allemand ou français).  Au sein de notre comité, le nombre de lecteurs varie selon les années : actuellement nous sommes seize, tous heureux de se retrouver. Il est constitué d’un noyau important de fidèles de la première heure, des liens d’amitié se sont créés et la convivialité de nos rencontres y est sans doute pour quelque chose. Ce qui caractérise aussi ce comité de lecture est qu’il est composé de tous types de lecteurs de langue maternelle allemande ou pas. 

Dès 2009, Lectures Plurielles a développé un partenariat avec le Mara Cassens Preis, prix du premier roman allemand, décerné par la Literaturhaus d’Hambourg. Grâce à cette collaboration, nous recevons une sélection des meilleurs premiers romans de langue allemande (allemands, suisses, autrichiens.), souvent primés ou remarqués. Sur les dix lauréats allemand accueillis à Chambéry, cinq ont été traduits en français.

Par ailleurs, j’ai fait participer mes élèves de classe de première européenne du lycée Vaugelas de Chambéry à ce projet en lisant de larges extraits du roman lauréat. La rencontre avec les lauréats allemands a toujours été un grand moment pour eux et un puissant facteur de motivation. Depuis 2015, Sylvie Falconnier, professeure d’allemand a pris le relai. Elle travaille sur le roman du lauréat allemand avec ses élèves et les sensibilise aussi à la traduction. Certains d’entre eux ont participé sur leur temps libre à l’atelier de traduction en plus de la rencontre avec l’auteur organisée sur le temps scolaire.

Dès 2010 un comité de lecteurs s’est également créé au Goethe Institut de Lyon et en 2017 un autre a été créé dans notre ville jumelée, Albstadt. Le lauréat est donc choisi par ces trois comités de lecture

 

La parole aux lectrices du comités, qui vous donneront envie de rejoindre l’aventure !

Caroline 

Pourquoi avoir rejoint Die Leseratten ?
« Tout d’abord pour le plaisir de la lecture, mais également pour découvrir des romans et surtout pour échanger avec d’autres personnes aimant lire en allemand. Il est également important pour moi de soutenir l’initiative de Lectures Plurielles d’avoir instauré un comité de lecture en allemand qui donne de la visibilité à cette langue. Ceci permet aussi de renforcer les liens entre la ville de Chambéry et d’Albstadt, ville jumelée. » 

Depuis combien de temps êtes-vous membre ?
« Je suis une fidèle lectrice depuis la première année d’existence du comité de lecture en allemand, cela doit faire une bonne dizaine d’années. »

Qu’est-ce que faire partie du comité vous apporte ?
« J’ai plaisir à retrouver les autres membres du comité de lecture, de parler et de lire en allemand et de discuter des contenus et des styles d’écriture. C’est également un plaisir de participer aux différents ateliers proposés lors du Festival. »

Karin 

« Non, je ne suis pas un rat de bibliothèque. Ni intellectuelle à outrance. Ma connaissance des livres est plutôt éclectique, bien que mon goût de lecture tend clairement vers le roman et la poésie… et dans ce domaine, avec une prédilection marquée pour le 20e siècle, voire pour le contemporain. Pour l’invention pure. Pour l’imaginaire. Pour la création. Pour des tentatives de style nouveaux. Pour l’audace de romancer l’indicible.

Quoi de plus naturel que de saisir l’occasion de rejoindre un comité de lecture de romans ? Dans ma langue maternelle qui plus est, et qui me manque parfois ? De partager ses nuances, son humour spécifique, sa simplicité sincère avec d’autres  lecteurs/lectrices avides de se plonger dans des histoires nouvelles ? En allemand ? Eh oui, dès la création de notre comité chaleureux, j’ai basculé dans la « librivoracité ». Que de nuits écourtées pour finir un livre, que de plaisir de tenir dans mes mains un livre avec une couverture, de sentir le parfum de pages fraîchement imprimées, et dans la tête déjà les choses que je souhaiterais discuter avec les autres ! Que vont-elles / ils penser de ce livre ? Car discussions, il y en a. Des avis controversés, des manières de lire différentes, des goûts différents… chaque rencontre est un enrichissement, un élargissement de l’horizon individuel, incite à reconsidérer son angle de vue.

Cette aventure dure maintenant depuis plus de dix ans. Dix ans qui nous ont soudés, qui ont permis d’aborder des sujets et des écritures que l’on n’aurait peut-être pas choisis. Des évasions ponctuelles, du bonheur partagé. Et cette liberté de s’exprimer sans être jugé !  Et, à ne pas oublier, le prolongement de ce partage avec les auteur(e)s de nos histoires préférées …

Que d’arguments pour contredire Daniel Pennac. Lire se conjugue parfaitement à l’impératif, tous ces premiers romans sous nos yeux qui nous lancent : Lis-moi ! Aime-moi ! rÊve ! »

Envie d’en savoir plus sur les comités de lecture ? Vivez une saison avec nous !