La programmation du Festival

  • Derrière les murs

Lectures Plurielles et le Festival du premier roman s’invitent dans les établissements pénitentiaires pour pallier l’absence de lien à l’autre et offrir aux détenus une ouverture culturelle. Tout au long de la saison, des détenus partagent leurs lectures des premiers romans en lice pour le Festival. Ils participent au choix des lauréats de l’édition et invitent leurs favoris pour échanger sur leurs écrits, leurs lectures et leurs sensibilités.

La lauréate Joséphine Tassy rencontrera les détenus de la maison d’arrêt de Chambéry, qui ont particulièrement apprécié son premier roman.

En partenariat avec l’Unité Locale d’Enseignement de la Maison d’arrêt de Chambéry, le SPIP de Savoie et l’ASDASS. 

Lectures Plurielles et le Festival du premier roman s’invitent dans les établissements pénitentiaires pour pallier l’absence de lien à l’autre et offrir aux détenus une ouverture culturelle. Tout au long de la saison, des détenus partagent leurs lectures des premiers romans en lice pour le Festival. Ils participent au choix des lauréats de l’édition et invitent leurs favoris pour échanger sur leurs écrits, leurs lectures et leurs sensibilités.

La lauréate Avril Bénard rencontrera les détenus du centre pénitentiaire d’Aiton, qui ont particulièrement apprécié son premier roman.

En partenariat avec l’Unité Locale d’Enseignement du Centre pénitentiaire d’Aiton, le SPIP de Savoie et l’ASDASS. 

Entrée libre

Lectures Plurielles et le Festival du premier roman s’invitent dans les établissements pénitentiaires pour pallier l’absence de lien à l’autre et offrir aux détenus une ouverture culturelle. Tout au long de la saison, des détenus partagent leurs lectures des premiers romans en lice pour le Festival. Ils participent au choix des lauréats et à la manifestation en invitant l’auteur de leur choix pour échanger sur ses écrits, ses lectures et ses sensibilités.

Lauréat du Festival du premier roman en 2019 pour Le Chien de Schrödinger (Delcourt), il revient à Chambéry avec son troisième roman Tempo (Les Avrils) et rencontre les détenus du centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse.

En partenariat avec l’Unité Locale d’Enseignement du centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse. Rencontre non ouverte au public