Emmanuelle Favier

Emmanuelle Favier a été lauréate de la 31e édition avec Le Courage qu’il faut aux rivières paru aux éditions Albin Michel en 2017.

Après la publication d’un recueil de nouvelles, de poèmes et de trois pièces de théâtre, Emmanuelle Favier poursuit son travail littéraire avec un premier roman sur la quête d’identité. En utilisant la figure des “vierges jurées”, ces femmes qui, dans le nord de l’Albanie, font le serment de renoncer à leur identité pour acquérir les droits réservés aux hommes, elle raconte le parcours de Manushe. Pour échapper à un mariage forcé, cette jeune femme deviendra l’une d’entre elles.

Elle avait voulu nier le poids maudit sur les épaules, fuir le châtiment nécessaire, mais l’ordre des choses la rattrapait, figé par la coutume dans son obstination morbide, aux griffes plus puissantes que la raison.

Œuvres :

Le Courage qu’il faut aux rivières, éditions Albin Michel, 2017.

Les Candélabres, 2016. Théâtre

Laissons les cicatrices, 2012. Théâtre

Confession des genres, éditions Luce Wilquin, 2012.

Le Point au soleil, éditions Rhubarbe, 2012. Poésie

Abeille 14, 2007. Théâtre

Dans l’éclat des feuilles vives, éditions La Musaraigne, Coll. Les embrasements, 2005. Poésie

A chaque pas, une odeur, Librairie-Galerie Racine, 2002. Poésie

© Astrid di Crollanlanza