David Lopez

David Lopez a été lauréat de la 31e édition avec Fief paru aux éditions du Seuil en 2017.

C’est au cours d’un master de Création littéraire que David Lopez commence l’écriture de son premier roman. Il y raconte les journées de Jonas et ses potes, à trainer, à attendre, à tuer le temps, dans un espace entre banlieue et campagne. L’ennui délayé dans la parole, l’oralité, le langage sont leur fief, une possibilité inconsciente de mettre de la poésie dans le quotidien. David Lopez s’est inspiré de ce qu’il connaît pour ce roman, la boxe, le rap mais aussi un regard particulier porté sur la langue qui fait de lui une voix neuve de la littérature française.

L’ennui, c’est de la gestion. Ça se construit. Ça se stimule. Il faut un certain sens de la mesure. On a trouvé la parade, on s’amuse à se faire chier. On désamorce. Ça nous arrive d’être frustrés, mais l’essentiel pour nous c’est de rester à notre place. Parce que de là où on est on n’en risque pas de tomber.

Œuvres :

Fief, éditions du Seuil, 2017.

© H. Triay