Yoann Barbereau

Dans les geôles de Sibérie , Stock, 2020

Yoann Barbereau

Accusé par les services secrets russes, ancien directeur de l’Alliance française d’Irkoutsk, Yoann Barbereau a été arrêté et condamné à 15 ans de camp. Cet amoureux de la Russie s’évade et trouve refuge à l’ambassade de France de Moscou, mais ce n’est qu’une étape. Deux ans après son retour en France, il signe sa version des faits en n’épargnant ni la Russie ni la diplomatie française. Une autofiction forte et poignante.

Votre premier souvenir de lecture ?
Les histoires lues par ma mère à l’heure du coucher.

Le livre qui pour vous est incontournable, à lire absolument ?
Le maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov.

Le livre que vous n’avez jamais lu mais qui vous fait envie ?
Médée, la tragédie perdue d’Ovide.

La première histoire que vous avez écrite, de quoi parlait-elle ? 
Tout ce que j’ai écrit avant mon premier livre publié a été saisi par les services russes au moment de mon arrestation (et probablement détruit aujourd’hui) ; c’est une chance, je ne traîne pas de casseroles !

C’est un film et ce n’en est pas un. C’est un roman, et ce n’en est pas un. Je n’ai rien inventé. Ce qui importe, c’est le moment où la littérature rend la vie plus intéressante que la littérature, ce qu’il faut, c’est l’attraper comme on attrape un poignard. La meute lancée à mes trousses craignait que tout finisse dans un livre. Le voilà.