Veronica Galletta

Veronica Galletta

Née à Syracuse (Italie), Veronica Galletta a exercé le métier d’ingénieure hydraulique avant de faire ses premiers pas en littérature. Son premier roman, Le isole di Norman (Italo Svevo Edizioni, 2020) a été récompensé par le prestigieux prix Campiello Opera Prima. Elle est l’invitée de l’association Lucciola Vagabonda pour cette 35e édition à l’occasion de la publication de Nina sull’argine (minimum fax, 2021), roman d’introspection qui nous amène dans le paysage brumeux de la plaine du Pô entre un passé habité par des secrets et les personnes que nous devons laisser partir.  

« I rapporti con le imprese sono fatti di ordini scritti, firmati per presa visione, questo dice la norma. Ferrei, asettici, qualunque cosa accada. Non c’è scritto in nessun comma di nessun articolo di nessun decreto come trattare con la controparte quando le vite si incrociano, e si deve trattare con gli esseri umani. » 

Les rapports avec les entreprises sont constitués d’ordres écrits, signés pour validation, c’est ce que la norme préconise. Ils sont catégoriques, aseptisés, quoi qu’il arrive. Il n’y a aucun article écrit d’aucun décret sur la façon d’interagir avec la contrepartie lorsque les vies se croisent et qu’il faut interagir avec les êtres humains.  

Bibliographie

Le isole di Norman (Italo Svevo Edizioni, 2020)
Nina sull’argine (minimum fax, 2021)