Maria Orban

Roumanie | Oameni mari , Nemira | Oameni mari , Nemira

Maria Orban

Intérieur, soir. Une maison. Une femme dans la baignoire. Un homme entre dans le cadre. Il dit : Je n’en peux plus. Oameni mari, premier roman de Maria Orban, née à Brasov (Roumanie), démarre sur une scène de séparation d’un couple et s’étend progressivement sur toute une génération à la dérive, en transition permanente, qui cherche ses repères et se questionne sur les choix, les échecs, les angoisses personnelles, les fantômes du passé et les perceptions sociales héritées.

Je me lève, mon téléphone se met à vibrer, à vibrer, c’est minuit, mais qu’est‑ce qu’ils veulent tous encore, ça m’énerve tant que je balance un coup de pied dans mon sac à dos qui se retrouve pile dans le placard, j’ai oublié qu’il était ouvert, tout se casse la gueule et c’est là que j’aperçois ma carte d’identité dans la poche secrète. Regarde‑moi ça, t’étais là alors, j’ai presqu’envie de lui dire en l’attrapant, dire que t’étais cachée là et que je t’ai cherchée partout, j’ai fouillé des maisons de fond en comble, je me suis disputée pour toi, amusée quelquefois, une véritable épopée !

Oameni mari

par les lecteurs de Lectures Plurielles

Oameni mari

par les lecteurs de Lectures Plurielles

Votre premier souvenir de lecture ? Je ne me rappelle plus quel était ce premier livre ni le moment où je l’ai lu mais je sais quand lire est devenu un besoin pour moi : durant les longues vacances d’été. J’étais un enfant relativement timide et seule, donc rien d’étonnant de trouver un refuge dans la lecture. C’est toujours valable aujourd’hui.

La première histoire que vous avez écrit ? J’ai écrit un texte en prose pour la première fois  sous la forme d’un exercice : conscientiser les sens du corps. Je me souviens que j’ai voulu faire cohabiter les différentes facettes d’un « moi » que je voulais alors unitaire. Évidemment je n’ai pas réussi mais je me suis faite à l’idée que je pourrais être de plusieurs sortes et que c’est une chose merveilleuse.

Le livre incontournable à lire absolument ? Je pense que tout livre qui dit quelque chose de manière originale, tout livre dans lequel on se redécouvre où l’on peut reconnaître ce qu’on a ressenti à un certain moment, devient un livre essentiel et obligatoire même si c’est d’une manière totalement subjective.

Le livre que vous aimeriez lire mais que vous n’avez jamais lu ? J’ai lu tout ce que j’ai eu envie de lire, ce que j’aimerais encore lire se trouve sur une liste imaginaire et je n’ai besoin pour le faire que de temps et d’esprit serein.