Les Avrils

Les  Avrils

Lectures Plurielles accompagne la naissance de Les Avrils, la nouvelle collection riche de promesses de Delcourt Littérature. Dans leur catalogue, entre autres textes prometteurs, figurent Tant qu’il reste des îles, second roman de Martin Dumont, lauréat du Festival en 2019, et Le premier homme du monde, premier roman de Raphaël Alix. Éditrices et auteurs viennent à votre rencontre lors du Festival pour vous présenter cette nouvelle aventure éditoriale. 

Avril, n.m.

Mois des promesses, des graines semées, du sillon creusé.

Les Avrils, n.f.p.

Collection de littérature française contemporaine, imaginée et concrétisée grâce au groupe Delcourt. Au pluriel, car seul rien n’advient.

Des auteurs et des autrices de langue française. Une ligne éditoriale sélective mais toujours généreuse. Des fictions et des récits qui disent beaucoup de nous et de notre époque, des histoires d’aujourd’hui. Une devise, enthousiasmes littéraires, et des couvertures élégantes imaginées par le studio graphique Atelier 25. Voici Les Avrils, une collection de littérature contemporaine portée par Sandrine Thévenet et Lola Nicolle au sein du Groupe Delcourt et au côté de tou·te·s ceux·elles qui font la vie du livre.

 

Raphaël Alix

Le premier homme du monde (Les Avrils, 2021)

Psychologue et psychanalyste à Paris, Raphaël Alix s’inspire de son observation quotidienne du lien entre le corps et la construction de l’identité. Dans Le premier homme du monde, Marcus, espérant ardemment un enfant qui n’arrive pas à s’installer dans le ventre de Rose, commence à ressentir les symptômes proches d’une grossesse. S’ensuit un récit épique qui force chacun à revoir sa façon d’être au monde. 

“Un père oui, j’essaierais de l’être, mais qui teinte, qui dilue le P de père, cette lettre si droite, si stricte ; qui le dilue dans le maternel, à l’aide d’un peu de rondeur, de baisers et de caresses, à l’aide d’un peu du M de mère.”