Joseph Ponthus

À la ligne , La table ronde

Joseph Ponthus

Dans À la ligne, Joseph Ponthus raconte sa vie d’ouvrier dans les usines bretonnes. Jour après jour, le travailleur répète sans fin les mêmes gestes, dans les mêmes conditions, avec les mêmes collègues. Bruit, fatigue, mort du corps et aliénation, il survit à cette lente agonie grâce aux auteurs et poètes qui remplissent son esprit. L’auteur nous livre une odyssée sans point ni phrase, reflet de la vie de milliers d’ouvriers esclaves des machines.

 

 

L’usine est
Plus que tout autre chose
Un rapport au temps
Le temps qui passe
Qui ne passe pas
Éviter de trop regarder l’horloge
Rien ne change des journées précédentes.