Alexandre Civico

Atmore, Alabama , Actes Sud

Alexandre Civico

Alexandre Civico, membre du collectif Inculte, est aussi éditeur. Il revient avec son troisième roman Atmore, Alabama (Actes Sud). Un roman sombre au pays des rednecks, de l’ennui et des armes à feu porté par une écriture affûtée. L’auteur aborde avec poésie des émotions contradictoires telles que la violence du monde, la fragilité et la tendresse des hommes.

Lauréat du Festival en 2016 pour La Terre sous les ongles, Rivages.

 

 

Je la regardais, cette Amérique, et me suis dit qu’elle dégueulait d’Amérique. De ses propres signes, de ses clins d’œil à elle‑même. Cette Amérique avec sa peau grenue, ses vergetures et son fond de teint mal étalé, ses routes larges, ses lumières qui éclairent le jour, ses couleurs stridentes, elle était telle que je l’avais laissée dans ma jeunesse, un peu plus fausse sans doute encore, mais cela venait peut‑être de moi.