Abi Daré

Royaume-Uni | The Girl with the Louding Voice , Sceptre, 2020

Abi Daré

Originaire du Nigeria, Abi Daré est arrivée en Angleterre pour ses études supérieures. Dans The Girl with the Louding Voice (La Fille qui ne voulait plus se taire), suivez l’histoire d’Adunni, une jeune fille Nigérienne dont le rêve est de pouvoir étudier. Ce n’est malheureusement pas le sort qui lui est réservé. Elle est vendue à un homme en tant que troisième femme. Mais Adunni ne se résigne pas et fait preuve d’un grand courage pour faire entendre sa voix au nom de toutes les jeunes filles de son pays également victimes de la domination masculine et de l’exploitation domestique.

Votre premier souvenir de lecture ?
Un des livres de la série Le Club des cinq d’Enid Blyton.

Le livre qui pour vous est incontournable, à lire absolument ?
J’ai adoré  le livre de Maya Angelou,  Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage : il m’a ouvert les yeux sur un monde différent du mien.

Le livre que vous n’avez jamais lu mais qui vous fait envie ?
J’aimerais bien lire Cent ans de solitude. On m’en a dit tellement de bien !

La première histoire que vous avez écrite, de quoi parlait-elle ?
Quand j’avais environ cinq ans, j’écrivais dans l’album photos de la famille. Ce n’étaient  pas vraiment des histoires, plutôt comme d’ajouter du dialogue à ces images immobiles, ce qui donnait naissance à une histoire  au delà même de ce que  l’image proposait.

 

« My owo‑ori ? You mean my bride price ? » My heart is starting to break because I am only fourteen years going fifteen and I am not marrying any foolish stupid old man because I am wanting to go back to school and learn teacher work and become a adulte woman and have moneys to be driving car and living in fine house with cushion sofa and be helping my papa and my two brothers. »

Traduction : « Mon Owo ‑ori ? tu veux dire ma dot ? » Mon cœur se déchire. Je n’ai que quatorze ans, bientôt quinze ; je veux pas marier un vieillard imbécile. Moi, je veux retourner à l’école, apprendre métier de professeur, devenir femme adulte et avoir l’argent pour conduire voiture et habiter belle maison avec canapé doux et aider mon papa et mes deux frères.