Le jeu des identités

Ne pas associer le narrateur à l’auteur : tel est le pacte tacite que le lecteur établit avec l’écrivain de fiction. On s’autorise parfois un jeu de filigrane à la recherche de celui qui fait tout pour dissimuler sa présence tout en laissant des indices. Pourtant, ces deux autrices se mettent en scène dans leurs derniers romans par une voix qui s’évertue à faire coïncider le personnage avec la romancière. Et si ce n’était qu’un jeu de miroirs troublant pour permettre à celle qui écrit de mieux se dérober ?

Animé par Kerenn Elkaïm

Cette rencontre sera également visible en direct sur le site internet du Festival et sur Facebook