Solo Vo-VF

21.05

Oameni mari (Les grands hommes), premier roman de Maria Orban, née à Brasov en Roumanie, démarre sur une scène de séparation d’un couple et s’étend progressivement sur toute une génération à la dérive, en transition permanente, qui cherche ses repères et se questionne sur les choix, les échecs, les angoisses personnelles, les fantômes du passé et les perceptions sociales héritées.

Rencontre animée par Gabriela Comte et Florica Courriol

Avec le soutien de l’Institut Culturel Roumain de Paris

Événement gratuit