Eloge de la fuite

Dans ces deux romans, les personnages trouvent une issue à condition de partir, de s’échapper, de secouer le carcan. La fuite devient alors un moyen pour se reconstruire ou se réinventer. Les deux autrices nous prouvent que ce n’est pas une lâcheté que de fuir, tout au contraire : elles nous parlent du courage d’être soi.

Animé par Kerenn Elkaïm

En cas de pluie, cette rencontre aura lieu au Centre de Congrès – Le Manège.

 

Cette rencontre sera également visible en direct sur le site internet du Festival et sur Facebook.