La programmation des Extras

  • Débat
09.10

L’écriture sérielle en question

Laurent Binet, Julien Dufresne-Lamy

Nous sommes tous concernés par cette façon particulière de raconter qui a pris une place considérable dans nos vies et nos imaginaires : les séries. Grand spécialiste à la connaissance quasi encyclopédique, Julien Dufresne-Lamy est intarissable sur le sujet. Directement concerné par l’adaptation en épisodes de son dernier roman, Laurent Binet a son mot à dire sur les spécificités de l’écriture qui s’égrène d’épisode en épisode.

Rencontre animée par Guillaume Deheuvels.

Événement gratuit

09.10

D’un continent à l’autre, d’une culture à une autre, le déplacement est un facteur de la construction du héros. Avec une très belle écriture, Jean Darot et Dalie Farah nous font suivre le parcours initiatique, plus ou moins chaotique, de deux jeunes gens. Comment ces personnages appréhendent-ils cette étape essentielle de leur existence ? De quelle façon analysent-ils leur passé au travers de leurs déplacements ?

Rencontre animée par Kerenn Elkaïm

 

Ce rendez-vous est soutenu en particulier par la Fondation Orange.

Événement gratuit

Suiza, Fatima, Nancy, Grâce ou encore Ordanie ont été soumises à l’homme et à ses désirs. Jusqu’au crime du viol. Dans leurs récits, Bénédicte Belpois, Arno Bertina et Gabrielle Tuloup explorent toutes les variations des rapports de domination sexuelle, que ce soit au sein du couple, entre ados ou dans le milieu de la prostitution. Trois voix poignantes et nécessaires.

Rencontre animée par Danielle Maurel

Événement gratuit

10.10

Les Prix Révélation de la SGDL

Camille Brunel, Dalie Farah

Nous avons le plaisir d’accueillir la Société des Gens et Des Lettres qui présentera Camille Brunel, Grand prix SGDL du premier roman 2020 pour La Guérilla des animaux (Alma éditeur) et Dalie Farah, à qui la SGDL a décerné le Prix Dubreuil du premier roman pour Impasse Verlaine (Grasset).

 

Rencontre animée par François Thiéry, secrétaire général de la SGDL.

Événement gratuit

10.10

« On n’est pas sérieux quand on a dix sept ans » nous dit le poète. Et pourtant, face au monde qui se globalise, à la poussée des villes, au progrès et à la destruction du cercle familial, nos personnages adolescents se forgent un monde pour apprivoiser la réalité ; une langue, afin de partager les difficultés de vie ; un bouclier pour éloigner l’impuissance, la fatalité, la violence.

Animée par Kerenn Elkaïm.

 

Ce rendez-vous est soutenu en particulier par l’Institut Cervantes de Lyon.

Événement gratuit

10.10

Destins collectifs et trajectoire individuelle

Mathilde Chapuis, Christine de Mazieres

Les romans de Mathilde Chapuis et Christine de Mazières rendent compte de parcours de vie individuels indissociables des mouvements de l’histoire. Où situer la part de liberté, la marge de manœuvre, la chance et le poids des événements ? Par le biais de leurs personnages, les autrices nous éclairent sur des destins collectifs, bousculés entre le cours  de l’histoire et les chemins personnels.

Rencontre animée par Danielle Maurel.

Événement gratuit

10.10

Que cherche le narrateur d’Atmore, Alabama (Actes Sud), français échoué dans une morne ville d’Amérique coincée entre le casino et le pénitencier ? Quel destin néfaste a condamné l’adolescent de Un inverno di Giona (Mondadori) à vivre sous l’emprise d’un grand père violent et intraitable ? Les sourcils froncés et le front bas : voilà comment on sort de ces deux romans qui posent la question du poids du passé et de comment le regarder droit dans les yeux.

Rencontre animée par Yann Nicol.

 

Ce rendez-vous est particulièrement en collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Lyon.

Événement gratuit

« Madame Bovary c’est moi ! » cette fausse citation de Flaubert nous invite à retrouver la part de l’auteur dans ses personnages. Suiza, jeune fille rêveuse, abusée, qui trouvera malgré tout un moment de bonheur ; Augustin porte-parole des sans grades de la guerre 14-18 ; Freddy fils bâtard de Karl Marx, nous interrogent sur la place de l’auteur et sur la tentation que nous avons parfois de chercher l’écrivain dans son œuvre…

Rencontre animée par Kerenn Elkaïm.

Événement gratuit

Nous le ferons tous : nous pencher avec curiosité sur des documents, des photos, des restes de vie… Chercher à rassembler des souvenirs pour comprendre, ne pas oublier, expliquer et peut-être excuser. La quête des personnages des romans d’Isabelle Mayault, Anne Pauly et Bettina Wohlfarth a cela de commun : elle tend à restituer le passé dans sa réalité. Les trois autrices nous entraînent à la rencontre d’une histoire qui leur est chère et leur enquête mène le lecteur à la découverte de l’autre.

Rencontre animée par Danielle Maurel.

 

Ce rendez-vous est soutenu en particulier par le Goethe Institut de Lyon.

Événement gratuit

10.10

Hymnes à la différence

Julien Dufresne-Lamy, Marie Eve Thuot

Débarrassons-nous des normes, de la morale, de l’ordonnance de notre société. Suivons sans plus tarder plusieurs générations d’une famille atypique québécoise qui teste les limites des conventions sociales dans La Trajectoire des confettis (Les herbes rouges, à paraître en août aux éditions du sous sol) et trois décennies de drag queens hautes en couleur, entre vies flamboyantes et exclusion dans Joli, joli monstres (Belfond). L’heure est à la transgression, à la dissonance, à l’exploration des limites pour l’affirmation de soi.

Rencontre animée par Fanette Arnaud

 

Ce rendez-vous est soutenu en particulier par le dispositif Synergies francophones de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil des Arts du Canada et l’UNEQ.

Événement gratuit

Le roman peut donner vie et consistance aux victimes de l’oppression qui autrement resteraient des anonymes noyés dans le flot de l’information. Est-ce là le sens de l’écriture romanesque ? Donner à connaître et à faire vivre dans la chair du lecteur les “vies minuscules” et précieuses de ceux qui subissent l’exil, l’extermination, le déterminisme social ?

Rencontre animée par Kerenn Elkaïm.

Événement gratuit

11.10

Le texte, espace de liberté

Dalie Farah, Joseph Ponthus

Parfois l’existence ne nous fait aucun cadeau, tellement elle est aliénante, d’une violence sans répit, où parfois même ceux qui devraient nous protéger de façon inconditionnelle nous privent de tout. Alors l’écriture, la lecture sont là, les voix des auteurs résonnent en nous, subliment notre quotidien, nous arriment à notre humanité et nous sauvent. Pour de vrai.

Rencontre animée par Danielle Maurel

Événement gratuit

11.10

J’écris sur moi, sur vous, sur nous

Anne Pauly, Beata Umubyeyi Mairesse, Hyam Zaytoun

Voici que le lecteur chemine à la lisière du roman et de l’autobiographie. Avec une écriture ciselée, Anne Pauly, Beata Umubyeyi Mairesse et Hyam Zaytoun construisent des récits pour  parler d’elles-mêmes et d’expériences douloureuses avec, pour chacune d’elle, une sorte de résilience qui évacue la tristesse et les douleurs. Trois textes qui résonnent en chacun d’entre nous.

Événement gratuit

11.10

Nous sommes dans l’histoire, la “vraie”… mais pas seulement. Nous sommes aussi dans le récit extraordinaire de vies imaginées, proches de la réalité, très proches, et pourtant totalement imaginaires. A quel moment l’auteur prend-il le parti de s’éloigner du document historique pour construire son récit et donner chair à ses personnages ? L’écrivain concurrence-t-il le travail de l’historien ? Ou le récit littéraire est-il un complément indissociable de l’histoire ?

Rencontre animée par Yann Nicol.

Événement gratuit